Vivre à Minorque : Un rêve possible ? Le guide maj 2022

Je veux aller vivre à Minorque, dans l’archipel des Baléares. C’est la phrase que prononce de nombreux touristes lorsqu’ils achèvent leurs vacances après avoir visité Mahon, Ciutadella, s’être baigné dans les plages avec les eaux turquoise de Macarella ou Turqueta. Bref, vous êtes tombé sous le charme de l’île, de sa tranquillité, de son climat ? Vous avez pu le constater par vous-même, son titre de réserve de la biosphère Unesco (depuis 1993) n’est pas usurpé, La bonne nouvelle, c’est que ce n’est pas impossible de venir vivre à Minorque puisque de nombreuses personnes de profils différents franchissent le pas chaque année. 

C’est pourquoi je vais fournir dans cet article les bases afin de préparer au mieux votre futur déménagement. J’espère qu’il vous sera utile même si je préfère être clair : chaque situation personnelle, familiale ou professionnelle est distincte l’une de l’autre.

Pourquoi vivre à Minorque ? Avantages et inconvénients

Si vous avez comme projet de vous établir à Minorque, c’est que vous avez découvert les avantages de l’île, n’est-ce pas ? Ainsi, je vais plutôt souligner les obstacles que rencontrent les nouveaux arrivants.

Le climat en hiver. De novembre à avril, n’espérez pas vous baigner. Même si les températures ne sont pas négatives, elles peuvent frôler zéro degré. Vous rajoutez à cela le vent, la pluie, le manque d’animation et les conditions sont réunies pour ne pas aimer l’île en hiver. D’ailleurs, de nombreux nouveaux habitants ne s’adaptent pas et retournent en France.

Connexions À partir du 1ᵉʳ novembre (à peu près) et jusqu’à début avril, pas de vols directs vers la France. Attention, cela peut faire naître chez vous une sensation d’isolement. Solution : “échappez” vous de l’île une ou deux fois durant cette période en partant à Madrid, Barcelone ou Palma de Majorque (liaisons quotidiennes 365 jours par an).

À noter : une liaison hebdomadaire Paris-Minorque toute l’année est en projet pour fin 2022.

Intégration : Les minorquins ne viendront pas vers vous. Il faudra participer à des activités culturelles, sportives et associatives pour rentrer en contact avec les locaux. Sauf si vous décidez de faire partie de la communauté française (voir plus bas). Mais quel serait l’intérêt de venir vivre à Minorque dans ce cas-là ? 

Car et c’est mon avis personnel, la vraie richesse de l’île ce ne sont pas ses plages, ses monuments préhistoriques ou la caldereta de langosta mais ses habitants : Les minorquins, les minorquines et leur culture, leur art de vivre. 

Travailler à Minorque : description du marché de l’emploi local

Vous pouvez l’imaginer, l’île vit en grande partie du tourisme d’avril à fin octobre. Par contre, cela ne veut pas dire que c’est forcément facile de trouver un contrat saisonnier de 6 mois, tout au moins la première année. Une fois que vous aurez acquis de l’expérience, de nombreuses opportunités se présenteront. Les secteurs qui recrutent le plus sont :

  • Hôtellerie
  • Restauration
  • Agence de location de voitures

 Une autre piste à explorer : Les agences immobilières.

Dans tous ces secteurs, la maitrise du français est un vrai plus. Par contre, il faudra aussi bien parler espagnol (dans les offres d’emploi, cela sera toujours écrit “Castellano”). 

Pour les emplois non saisonniers :

Vous êtes comptable, administratif, commercial ou un autre métier de services ? Sachez que c’est plus compliqué : Un très bon niveau d’espagnol et de catalan (l’autre langue officielle des Baléares) vous sera exigé.

Informaticien, designer web ou autre emploi dans le monde de l’informatique ? 

C’est un profil intéressant, assez recherché sur l’ile, qui possède à Alaior (12 kilomètres de Mahon) un centre bit, c’est-à-dire un complexe avec une dizaine d’entreprises du secteur des nouvelles technologies.

Infirmier, professeur ou toute autre professionnelle “officielle” ? 

Avant de venir vivre à Minorque, vous devrez faire homologuer vos diplômes français auprès de l’administration espagnole.

À noter :  soyez prévoyant, car cela peut prendre des mois.

Pour la plupart de ces professions, l’administration locale vous exigera un diplôme d’espagnol : Niveau B2 

Dans certains cas, un diplôme de catalan est, lui aussi, exigé : Niveau B2 ou C1.

Quel est le salaire moyen à Minorque ?

En 2022, le Salaire minimum en Espagne, c’est-à-dire le smi ( salario minimo interprofessional) s’élève à 1.000 euros bruts par mois sur 14 mois (double paye en juin et en décembre.) Si votre employeur vous verse 12  mois, le salaire mensuel sera alors de 1.166,66 euros.

Faq express Vivre à Minorque

  • Des agences d’intérims ?  

Aucune à Minorque. Je vous conseille la lecture de cet excellent article qui vous donne plein de pistes pour trouver des offres d’emplois.

  • Combien de jours Congé ? 

30 jours naturels (2,5 par mois) ou 22 jours ouvrés.

  • Y a-t-il un consulat à Minorque ?  

Non, il est fermé depuis 2012. Toutes les démarches avec l’administration française doivent s’effectuer depuis Palma de Majorque ou Barcelone.

  • Trouve-t-on Une école française à Minorque ? 

L’île est petite, peu d’enfants français vivent sur l’île. (dans l’école primaire publique de mon fils, ils étaient ..2). En conséquence, il n’y a aucune école ou lycée français à Minorque.

  • Le coût de la vie

La vie est moins chère à Minorque, qu’en France, environ 20 % (chiffres approximatifs).

Vivre à Minorque : créer son entreprise

Oui, je vous le confirme, il y a encore de la place pour ceux qui ont de bonnes idées. Par contre, une étude de marché sur place est plus que conseillée avant de se lancer ! Quelques exemples de commerces “français” ouvert ces deux trois dernières années:

  • restaurant
  • hôtel
  • épicerie fine
  • boutique de décoration
  • agence de voyage vip
  • boulangerie

Mon conseil : pour toute création d’entreprise, il est indispensable d’être accompagné par une gestoria  (une sorte de cabinet comptable-juridico-administratif) qui vous guidera pour toutes les démarches auprès des autorités espagnoles et minorquines.

Se loger à Menorca : Mahon, Ciutadella ? Où s’installer, ou habiter ?

Allons droit au but : le marché de l’immobilier aussi bien à l’achat qu’en location est en flux (très) tendu. C’est-à-dire qu’il y a beaucoup de demandes et peu d’offres. Pour une location à Mahon, comptez 700 € par mois .. au minimum. C’est certes moins cher qu’en France… Mais il faut aussi tenir compte que les salaires sont plus faibles en Espagne. La situation est un peu similaire à Ciutadella de Menorca.

Vous trouverez des locations à des prix plus raisonnables dans les villages comme Sant Lluis, Es Castell, Es Mercadal, Ferreries. Vous souhaitez plutôt acheter ? Pour être honnête avec vous, à l’heure où j’écris ces lignes (août 2022), ce n’est pas forcément la meilleure période, vous risquez de surpayer votre bien immobilier.

Plages Et Criques Minorque | Cat Header - Plages
Une belle raison pour venir vivre à Minorque

Les Français vivant à Minorque

Selon les statistiques officielles, environ 500 français vivent à Minorque. Cela semble peu probable. En réalité, ils sont beaucoup moins nombreux à priori. Un point important : Il n’y a pas de communauté française en tant que telle même si les choses paraissent changer depuis 3-4 ans (voir plus bas). Le profil des Français résidant toute l’année à Menorca est le suivant :

  • Enfants : environ une dizaine d’enfants français 
  • Jeunes adultes  : pareil, très peu nombreux
  • 35-50 ans : des dizaines de couples franco-français sont installés, souvent avec un projet professionnel bien spécifique.
  • Quasi-minorquins: quelques Français vivent depuis de nombreuses années avec un conjoint minorquin ou minorquine. C’est mon cas ! Certaines sont à Minorque depuis plus de 40 ans ! 
  • Retraités : depuis 7-8 ans, une quantité non négligeable de français ont décidé de vivre leur retraite à Minorque. Certains toute l’année, d’autres 6 mois par an. Ils forment une petite communauté. D’ailleurs, ils ont créé une association afin de se réunir régulièrement.

Vivre à Minorque: Hablas español?

Deux langues officielles cohabitent à Menorca: Le castellano ( l’espagnol) et le minorquin, un dérivé du catalan. La maîtrise de la première est essentielle dans la vie professionnelle et quotidienne, tandis que la seconde vous permettra de gagner le cœur des minorquins, de mieux connaître leur culture, manière de penser.

Mon conseil : commencez l’apprentissage du castillan en France avant de venir sur place. Je recommande l’institut Cervantes ( que j’ai fréquenté) présent dans de nombreuses villes de France. Il s’agit de l’organisme public qui est en charge de promouvoir la langue espagnole à travers le monde.

Vous préférez apprendre à votre arrivée ? Deux centres de formations publics (pour les deux langues) :

  • EOI ( Escuela oficial de idiomas) 
  • Escola de Adultos

S’expatrier à Minorque :  les démarches administratives

Même si nous sommes toujours dans l’union européenne avec le principe de la libre circulation des biens et des marchandises, quelques formalités sont obligatoires pour tout étranger qui vient vivre en Espagne et donc à Minorque. Sans cela, il vous sera impossible d’obtenir le statut de résident permanent, le sésame qui permet de travailler, d’ouvrir un compte, louer ou acheter un logement, d’avoir accès à la sécurité sociale espagnole et beaucoup d’autres services utiles de la vie quotidienne.

Procédures administratives  :

  • L’empadronamiento, c’est-à-dire votre recensement à votre mairie de résidence.
  • Le NIE, le numéro d’Identification Étranger (NIE) à demander auprès de l’Officina de Extranjeria de Mahon ou Ciutadella.
  • L’attribution d’un numéro de Sécurité Sociale

À noter : il faudra apprendre par cœur votre numéro de nie, on vous le demandera tous les 4 matins dans toutes les administrations, commerces etc …

Ouverture d’un compte bancaire

Étape obligatoire pour vivre à Minorque et ainsi domicilier votre salaire, vos factures d’eau et d’électricité, de téléphonie etc.Les documents à fournir auprès de la banque de votre choix :

  • Passeport ou votre carte d’identité nationale
  • NIE
  • Justificatif de domicile

Quelques banques espagnoles parmi les plus reconnues :

  • Caixa
  • Bbva
  • Santander
  • Banco Sabadell

Assurance maladie

Bonne nouvelle :  la consultation d’un médecin généraliste est 100% gratuite (pas de ticket modérateur) en Espagne. La documentation requise afin de solliciter l’obtention d’un numéro de sécurité sociale espagnole et par la suite la tarjeta sanitaria ( l’équivalent de notre carte vitale) auprès de la TGSS – (Tesoreria General de la Seguridad Social).

  • Pièce d’identité français ou passeport (original + photocopie) ;
  • NIE (original + photocopie)
  • le certificat d’empadronamiento
  • Formulaire S1 (à demander auprès de  votre caisse d’assurance maladie avant de venir à Minorque.
  • Remplir le Formulaire d’affiliation TA.1 ( lien :  http://www.seg-social.es).
  • Conseillée : votre numéro de téléphone espagnol 

On vous communiquera votre Centro de Salud (centre de santé multidisciplinaire) de référence, C’est toujours celui qui est le plus proche de votre domicile et vous pourrez demander auprès de celui-ci votre “tarjeta” en présentant le numéro de sécurité sociale qu’on vous a attribué, 

L’empadronamiento

Le certificat d’empadronamiento vous sera exigé dans la plupart des autres démarches administratives locales. Comment l’obtenir ? Sollicitez un rendez-vous ( “una cita”)  à la mairie de votre lieu de résidence. Sur place, vous devrez présenter :

  • Carte d’identité ou passeport) original +copie
  • Numéro d’identification Étranger (NIE) + une copie
  • Justificatif de domicile ou attestation d’un tiers comme quoi, vous logez chez lui.

Impôts et cotisations

L’impôt sur le revenu espagnol est retenu à la source sur votre “nomina”, paye mensuelle. On parle de IRPF (’Impuesto Sobre la Renta de las Personas Fisicas (IRPF). Son taux varie selon votre salaire et votre situation familiale (enfant à charges par exemple). 

Par ailleurs, chaque année (entre début avril et le 30 juin) vous devez effectuer la déclaration de la renta (déclaration de revenu) auprès d’hacienda (la trésorerie générale espagnole, bref les impôts).

Sous certaines conditions (niveau de salaire), la déclaration n’est pas obligatoire, mais peut tout de même être réalisée de manière volontaire. Pourquoi ?  Si vous avez des enfants à charge, une location etc…vous pouvez récupérer un crédit d’impôt et vous recevrez un chèque de l’État espagnol. Les conditions varient selon les “comunidades autonomas” c’est-à-dire les régions. Là aussi, je vous recommande de vous faire aider par une “gestoria”, ce sont des experts ! Le coût de ce service est d’environ 50/100 euros. 

Ce “mini-livre blanc” administratif est forcément incomplet, mais je pense qu’il a le mérite d’exister.  Mon conseil : fuyez les forums où l’on lit beaucoup d’opinions souvent contradictoires, cele ne vous aidera pas. Au contraire, vous serez encore plus dans le flou! En effet, beaucoup de gens pleins de bonne volonté vous racontent leur propre expérience …..qui est forcément différente de la vôtre. De plus, certains témoignages ne sont plus d’actualité, car plus les procédures administratives évoluent régulièrement.

Consultez plutôt les sources officielles (d’où l’importance de la maîtrise (minimale) de la langue espagnole avant votre venue).

Vivre à Minorque : Mon avis personnel et infos pratiques

Un changement de vie, cela se prépare. Quelques points clés pour une expatriation réussie :

  • Venir en hiver afin de se rendre compte de la réalité du terrain hors saison touristique
  • L’apprentissage (niveau basique) de l’espagnol en France est vivement conseillé pour une intégration plus rapide.
  • Faire appel à une gestoria pour vos démarches administratives. C’est un petit investissement qui vaut la peine, vous gagnerez beaucoup de temps.
  • Une étude de marché professionnelle (emploi ou création d’entreprise est obligatoire). Ne venez pas en disant “ Je vais trouver quelques chose facilement”, “mon business va cartonner” car cela ne fonctionne pas comme ça !

Enfin, et c’est mon opinion personnelle, (qui je le sais ne sera pas partagé par tout le monde) qui n’engage que moi : Ne tombez pas dans le piège de contacter les Français de Minorque (via les réseaux sociaux ou en live) à outrance pour toute question de la vie quotidienne ou juste rencontrer des gens. C’est la solution de facilité, mais c’est totalement contre-productif à moyen terme.

Essayer plutôt de vous débrouiller par vous-même, rien de mieux que l’immersion ! Vous améliorerez votre niveau d’espagnol en peu de temps sans même vous rendre compte.  Enfin, participez à la vie locale (sport, culture etc… l’offre est très importante à Minorque). Ainsi, vous rencontrerez beaucoup de locaux et vous imprègnerez des joies, de la richesse de la vie à Minorque. C’est votre objectif, la raison de votre décision de vivre à Minorque, non ?

Cédric Balauze

A propos

Cédric Balauze

Je m'appelle Cédric, je suis bordelais et guide touristique à Minorque ou je réside depuis 2008. Sur mon blog, retrouvez mes conseils et bons plans pour préparer votre séjour de A à Z. Au programme : plages, visites, shopping, hôtels, appartements et restos !. Visiter le Minorque authentique avec l'aide d'un local !


Mon Top 10 des activités de Minorque

Réservation en Français, en deux clics!

Guide Privé à Minorque

Partez à la découverte de Minorque lors d’une visite guidée / excursion / randonnée privée. Explorer le Minorque authentique avec moi.

Contactez-moi

Le guide des excursions en bateau

Infos pratiques et tarifs

reserva de ideas

Le guide pour bouger à Minorque ! Toutes mes idées bars, restaurants, sorties et shopping.

Toutes mes bonnes adresses

Booking.com
Autos Xoroi Menorca

Louer votre voiture sans caution, sans frais cachés. Entreprise 100% Minorquine.

Réserver avec Autos Xoroi !