Résumé des infos du 10 au 17 août à Minorque

CORONAVIRUS

Au 14 août (dernières statistiques officielles disponibles), Minorque compte 32 cas de coronavirus actifs. 0 personne à l’hôpital. Au 14 juillet, notre île comptait seulement 5 cas positifs. C’est une augmentation importante mais il faut analyser au delà des chiffres “bruts”.

Les statistiques ci-dessous permettent une autre lecture, plus fidèle à la réalité. Et rassure sur la situation sanitaire du Covid-19 à Minorque. Il s’agit du nombre de cas positifs pour 100.000 habitants durant les 14 derniers jours :

Majorque : 144 cas 

Espagne :  104 cas 

Ibiza :          37 cas 

Minorque:   16 cas

Formentera: 16 cas

Ps : je n’ai pas pu mettre en relation ces stats avec celles de la France car les variables et les périodes ne sont pas toutes à fait les mêmes, impossible de comparer de manière précise et équitable. 

Conclusion 1 : Minorque est pour l’instant relativement épargné par la deuxième vague du coronavirus. Croisons-les doigts pour que la situation n’empire pas

Conclusion 2 : Comme on dit en espagnol, Menorca “paga el pato” c’est-à-dire paie les pots cassés de la situation sanitaire de Majorque. En effet, Minorque, Ibiza et Formentera sont mis dans le même sac que Majorque par de nombreux pays qui imposent des restrictions à leurs ressortissants ou recommandent de ne pas voyager vers les Baléares.

Injuste car les autres îles ont des situations bien meilleures. Elles sont entrainées à la ruine économique par Majorque… 

PAYS-BAS, ALLEMAGNE

Le gouvernement des Pays-Bas recommande à ses ressortissants de ne pas voyager vers les Baléares. Même si c’est un petit marché pour Menorca, cela s’ajoute aux restrictions imposées aux britanniques et belges. Sans oublier que tous les tours opérateurs allemands ont eux aussi annulé la vente de séjours.

C’est une perte sèche de 8.000 touristes allemands pour le mois d’août, auquel il faut rajouter tous les allemands qui viennent à Minorque en dehors des hôtels tout inclus. 

SAISON TOURISTIQUE

Des hôtels qui ferment en plein mois d’août, un taux d’occupation d’appartements en juillet de seulement 33 %, pas ou peu d’anglais, des zones touristiques “fantômes” comme Cala en Bosch, c’est une année atypique et catastrophique à Minorque.

Bref, c’est le moment de changer de stratégie à moyen terme pour Minorque, avec moins de grands hôtels et tours opérateurs afin de miser sur un tourisme de qualité.

Pourquoi à moyen terme et pas tout de suite ? Tout simplement car des milliers d’emplois sont en jeu et c’est impossible de reconvertir des réceptionnistes ou chauffeurs de bus d’un coup de baguette magique. Un exemple : La fermeture (pour la saison) de l’hôtel Aquamarina à Arenal d’en Castell, c’est 200 personnes au chômage…

VENDANGES

Minorque c’est un climat différent, du coup les vendanges commencent maintenant !

Les premiers sont Torralba, la toute dernière exploitation viticole (Bodega en espagnol) de l’île. 18 hectares plantés en 2016 par des Français. 

Un projet ambitieux puisque c’est désormais la plus grande bodega de Minorque. Pour l’instant le vin n’est pas encore commercialisé pour divers problèmes administratifs (un grand classique à Minorque). Il faudra être patient pour goûter ce nouveau breuvage minorquin.

On peut penser qu’il sera de qualité, car à la tête de l’entreprise on retrouve la famille Moueix, un des prestigieux négociants en vin de la place bordelaise, la plus importante du monde ( oups, mon chauvinisme bordelais qui ressort !).

VIP

Le footballeur Cristiano Ronaldo a été aperçu vendredi après-midi sur le port de Minorque, à la descente de son yatch. Pour info, il a mangé au restaurant El Rais.

PLAGES

Un contrôle de l’affluence vient d’être mis en place sur la plage de Son Bou pour le mois d’août. Décision logique, c’est la plus grande plage de Minorque.

PHARE DE CAVALLERIA, DE L’ABUS

Un contrôle d’affluence est lui aussi instauré pour accéder au phare de Cavalleria à l’heure du coucher du soleil. 

Limitation des parkings, bus pour accéder aux criques, contrôle d’affluence des plages et sites ! C’est abusé, on nous prive de notre liberté, c’est un scandale etc…. ?

Mon avis personnel : Au contraire, un peu d’organisation permet aux touristes de profiter de l’expérience “Minorque, île calme et reposante” dans de bonnes conditions et non dans le chaos de la foule. 

Ps : Je ne veux pas donner des leçons à personne mais juste expliquer :

Je vois que tous les touristes se refilent le “bon plan” pour accéder à Macarella et Macarelleta en marchant via le cami de cavalls depuis Cala Galdana. C’est un faux bon plan. Si le conseil insulaire a mis en place le service de bus, c’est la aussi pour contrôler l’affluence afin que l’expérience crique sauvage ne ressemble pas à Paris-plages, pas pour embêter les touristes !

Mais tous les marcheurs ruinent ce plan. Conséquence, les 2  criques sont surpeuplées. Dommage, pour une fois que le conseil insulaire prenait une bonne initiative…

ALCAUFAR

Pas de fêtes cette année pour ce joli quartier de Sant Lluis par responsabilité et solidarité avec les autres villages. Una pena (c’est dommage) car Alcaufar propose le plus beau d’artifice de Minorque. Selon “radio calle” (les ragots du coin) c’est un millionnaire allemand qui résident dans le quartier, qui paie le feu d’artifice car les fêtes se déroulent le même jour que son anniversaire !

Si un millionnaire français à une maison à Es Grau ou Sa Mesquida, qu’il rentre en contact avec moi et je l’aide à organiser un feu d’artifice pour 2021 !

Ne ratez pas les infos hebdomadaires, l’agenda actualisé, les meilleurs spots du moment, Suivez-moi sur ma page Facebook !

Défiler vers le haut