La saison touristique 2022, par 4 minorquins

Écrire c’est ma passion, varier le contenu, explorer de nouveaux formats, c’est encore mieux ! (après des interviews, un article journal de bord de français, des articles analyses, j’ai organisé Il y a un mois un “mini” colloque entre professionnels du tourisme afin d’échanger sur la saison 2022 qui vient tout juste de commencer). Les participants sont les suivants :

  • Gloria (qui nous a invité), italienne. Propriétaire du Bed & Breakfast Casa Bonita Menorca et qui loue aussi une magnifique maison en bord de mer, Casa Binimares à Biniancolla.
  • Fabiana, italienne, brand marketer & social media creator à Bambu (Binibequer)
  • Miguel, photographe professionnel (et ami), spécialisé en portraits (mais aussi en événements privés)
  • Cédric, moi-même (je ne parle pas encore du moi à la troisième personne🤣).

2022, on dirait qu’on va avoir “una temporada” (saison touristique) entière, à la suite de deux années compliquées. 

Oui, les conditions sanitaires, économiques, structurelles (toutes les compagnies aériennes nous desservent normalement) sont réunies pour une saison complète. Surtout depuis que le masque n’est plus obligatoire !

Gloria, comment sont les prévisions  ?

Pour ma part, elles sont bonnes. Casa Bonita est déjà complet pour tout le mois de juin et août. Par contre, j’ai encore des chambres disponibles pour juillet et septembre. L’objectif de tout le monde est identique : travailler d’avril à fin octobre, pas seulement juillet-aout. C’est un enjeu primordial pour la survie de nombreuses entreprises. L’administration locale, mais aussi les entreprises, doivent faire plus d’effort pour “ vendre” Minorque comme une destination autre que soleil et plages. Nous ne manquons pas d’atout : randonnées, musées, gastronomie etc ..

Fabiana : Les Italiens pour leurs parts sont motivés pour revenir sur l’ile après deux années de sequia (sécheresse, mais dans ce cas-là cela signifie plutôt pénurie). Ils vont surement récupérer leur position naturelle, c’est-à-dire le deuxième contingent de touristes étrangers sur l’ile derrière les Britanniques. Mais cette année il va y avoir une compétition pour la deuxième place, n’est pas Cédric ?

Cédric : Oui, hay partido ( il y a match). On est sur le point de vous passer devant. Les minorquins parlent d’une deuxième invasion après celles de 1756 !

Gloria : Quelques conseils pour les touristes ? 

Miguel : Tout d’abord, celui d’essayer de pratiquer un tourisme le plus responsable possible. Et aussi sur le plan pratique : réserver les restaurants, les activités, ne vous pointer pas à l’improviste. En juillet-aout, je conseille même de réserver quelques jours avant d’arriver sur l’ile.

Fabiana : Je confirme, les bars “coucher de soleil” sont très populaires, il vaut mieux réserver là aussi.

Gloria : Le profil des touristes a beaucoup changé ces 5 dernières années, verdad ( n’est-ce pas ?)

Cédric : Oui, auparavant les touristes venaient en grande partie via des Tours Opérateurs (TUI, Thomas Cook, Look voyage, etc.) Désormais, nos “clients” organisent eux-mêmes leurs voyages via Booking, TripAdvisor et les nombreuses compagnies aériennes low cost.

Miguel : Une question qui fâche, les prix ont augmenté en 2022, non ?

Gloria : C’est vrai, c’est un peu la loi de l’offre et de la demande. Il faut quand même souligner plusieurs points :

  • Les prix étaient congelés depuis 2019
  • Beaucoup d’entreprises ont augmenté les prix, mais aussi amélioré leurs produits ou services. Concernant les locations de voiture, c’est un autre problème.

Cédric : Exact, il y a une pénurie mondiale de voiture. Plus exactement une pénurie de composants électronique, indispensable dans la fabrication des véhicules. Un exemple concret : Une agence de location de voiture de Minorque sérieuse, de confiance m’a avoué qu’il avait fait un pedido (une commande) de 20 voitures en octobre 2021. Quelques semaines plus tard, le fabricant lui a annulé son bon de commande en lui disant que c’était impossible de le livrer pour la saison 2022.

Fabiana : Revenons au business. Comment Minorque peut se différencier en Méditerranée ? Qu’on le veuille ou non, il y a beaucoup de concurrence dans la Méditerranée comme destination estivale. 

Miguel : En effet, l’époque ou Menorca se “vendia sola” (se vendait toute seule sans marketing et actions commerciales) est révolu. Et nous avons beaucoup de concurrents : La Corse, la Sardaigne, la Croatie, les iles Grecques, etc.

Minorque a pour ADN d’être une ile “durable”, ou l’écologie est au centre du projet “économique”. L’administration doit être le fer de lance, tout en écoutant les besoins de ceux qui connaissent le mieux le “ marché”, los empresarios (Les entrepreneurs). 

Gloria : Par exemple, la marque “Menorca Reserva de Biosfera” a été créé en 2019 par l’Unesco. Une marque de respect de l’environnement qui met en avant toutes les entreprises de l’île qui respectent une série de critères visant à garantir la protection de l’environnement, de l’identité et de la culture de Minorque. Et j’ai un autre scoop : Casa Bonita Menorca mon Bed & Breakfast vient d’obtenir le label ! (le lien de la certification ici)

Miguel: Business, marché, concurrence, expérience client etc, on ne fait pas trop rêver dans cet article.

Cédric : C’est vrai, mais c’est aussi la dure réalité. À Minorque, on vit tous du tourisme, d’une manière directe ou indirecte. Forcement, nous n’avons pas les mêmes contraintes des touristes, que vient une semaine puis repartent chez eux, ou ils ont leur vie. Nous, nous vivons toute l’année sur l’ile. 

Gloria : Miguel, en te que photographe, quel est l’impact de la photographie à Minorque?

Miguel : Maintenant, avec les smartphones et les réseaux sociaux, tout le monde peut diffuser du contenu avec ses bons et mauvais côtés. Minorque est une ile photogénique, vraiment Instagram ! C’est aussi un très bon outil pour découvrir les meilleurs recoins de Minorque. Point négatif : Beaucoup d’instagrameur amateur publient les mêmes photos, créent des modes. Celui a un effet pervers : beaucoup de gens viennent sur ces spots, et les dénaturent. Je veux dire ils deviennent surpeuplés et ne ressemble plus du tout à la photo que vous avez vu (et qui vous a motivé à venir).

S’il vous plait, arrêtez de publier sur Instagram des photos de Binibeca et Macarella. Il y a 75 criques et plages à Minorque pas 2 !

Autre exemple : L’année dernière, il y avait deux heures d’attentes pour rentrer à la Cova d’en Xoroi (le bar coucher de soleil juché sur une falaise) !, un truc de fou ! 

Fabiana : ou la mode d’aller à Cala Macarella depuis Cala Galdana en passant par le cami de Cavalls.

Cédric : Oui, les locaux disent que cette portion du chemin ressemble à la Ramblas de Barcelona ( la rue la plus fréquentée de Barcelone).

Gloria: En résumé, Minorque est une ile merveilleuse, mais qui a encore des tareas pendientes (devoirs à faire) : Éviter la massification afin que les touristes aient une bonne experience et le fassent savoir autour d’eux ! La meilleure arme marketing, c’est toujours le boca a boca (faux amis, signifie bouche-à-oreille et non bouche à bouche).

Miguel: Gloria, je crois que tu as un autre scoop à nous annoncer ?

Gloria : Exact ! Je suis heureuse de vous annoncer le retour (après deux éditions manquées à cause de la Covid-19) de la “Cena en blanco” (ou Diner en blanc /Dinner in White), le 15 août 2022 à 20 h 30.

Je pense qu’on va dépasser les statistiques de 2019 ou nous étions 180 personnes de 17 pays ! Le concept est simple : mettez-vous sur votre 31, en blanc et amenez votre nourriture, boissons, tables et chaises. C’est un genre de fêtes de voisins, mais à la minorquine. Avec un point super-méga important : Quand la fête se termine, chaque participant s’engage à laisser le lieu comme il l’a trouvé. C’est-à-dire : Zéro déchet sur place. Si vous savez danser, chanter, jouer de la guitare, encore mieux ! C’est la fête !

Miguel : C’est où ? On s’inscrit comment ? 
Gloria : Vous êtes curieux de participer à l’événement le plus “cool” de l’été à Minorque ? Soyez tous patients, nous commencerons à en parler en juin ! Je publierai le lien pour s’inscrire avec tous les détails …sauf un. En effet, le lieu, il demeure secret. Je ne peux même pas vous le dire à vous. Il sera communiqué par email 24 heures avant la soirée.

Cédric Balauze

A propos

Cédric Balauze

Je m'appelle Cédric, je suis bordelais et guide touristique à Minorque ou je réside depuis 2008. Sur mon blog, retrouvez mes conseils et bons plans pour préparer votre séjour de A à Z. Au programme : plages, visites, shopping, hôtels, appartements et restos !. Visiter le Minorque authentique avec l'aide d'un local !


Mon Top 10 des activités de Minorque

Réservation en Français, en deux clics!

Guide Privé à Minorque

Partez à la découverte de Minorque lors d’une visite guidée / excursion / randonnée privée. Explorer le Minorque authentique avec moi.

Contactez-moi

Le guide des excursions en bateau

Infos pratiques et tarifs

reserva de ideas

Le guide pour bouger à Minorque ! Toutes mes idées bars, restaurants, sorties et shopping.

Toutes mes bonnes adresses

Booking.com
Autos Xoroi Menorca

Louer votre voiture sans caution, sans frais cachés. Entreprise 100% Minorquine.

Réserver avec Autos Xoroi !