David & Clotilde : 1 an après leur arrivée à Minorque, le journal de bord

Aujourd’hui, un format différent, pas d’interview, mais un journal de bord écrit à 6 mains. Je connais David et Clotilde depuis aout 2019. On s’était rencontré, on avait échangé au début de leur nouveau projet de vie. Lorsqu’ils se sont installés définitivement en février 2021, je leur ai proposé d’écrire ensemble un journal de bord pour faire vivre aux lecteurs de minorquevacances.fr les détails de leur adaptation, leurs découvertes, mais aussi les obstacles rencontrés durant ces 12 derniers mois.  Mais avant, un petit Flashback:

Février 2019 (David)

Tout le monde connait le pouvoir du bouche-à-oreille et je l’ai vécu en première personne. Un jour de février, lors d’une séance avec mon kiné Laurent, celui-ci me demande si je connais Minorque. Moi, penaud, je dois bien lui avouer que non. Un comble puisque qu’avec Clotilde, nous gérons une agence de voyage et d’événements d’entreprise depuis plus de 15 ans ! Laurent me parla de Minorque comme un petit territoire, encore pas facile d’accès (il faisait à l’allusion à 2018, avant le boom français). Bref, une pépite à découvrir.

Aout 2019 (David)

La curiosité nous pique et nous débarquons sur l’ile en quête d’exploration et de déconnexion. Nous logeons dans l’hôtel Mar Blava de Ciutadella, que je recommande par ailleurs pour la qualité de l’accueil et son emplacement. Nos premières impressions sont fulgurantes : en seulement 24 h, alors que nous ne connaissions quasiment rien de l’ile, nous étions déjà relax alors que nous sortions d’une année professionnelle autant intense que stressante. 

Minorque, une petite ile oui mais… : plus de 1000 kilomètres parcourus en 7 jours. Nous sommes revenus Clotilde et moi à Rennes avec une conviction : Celle de nous installer à court terme (1 à 2 ans maxi) à Minorque dans le cadre d’un projet personnel et… professionnel. Une évidence, un “flechazo” ( coup de cœur en espagnol).

Img 3183
Le bonheur !

Octobre 2019 (Clotilde)

C’est déjà la deuxième fois que nous visitons Minorque en l’espace de 3 mois alors que 6 mois auparavant nous ne savions même pas situer Minorque sur une carte !  Avant de quitter l’ile, nous rentrons en contact avec toi Cédric, avec plein de questions concrètes. Merci pour ton temps et tes réponses qui ont renforcé nos convictions. Nous passons donc à la phase 2 : préparation de notre double installation !

Janvier 2020 (David)

Vœux pour cette année : nous installer à minorque, créer une agence de voyage 100 % dédié aux marchés français, touristes et entreprises, nous organiser pour gérer à distance l’entreprise (et nos équipes) que nous gardons en France, Lodge Attitude.

15 mars 2020 (Clotilde)

Emmanuel Macron annonce le confinement (en théorie pour 15 jours). Le monde s’arrête et personnellement nous sommes faces à deux défis : 

  • Maintenir en vie notre entreprise en France
  • Continuer notre double projet à Minorque ..ou pas

Que doit-on faire ? Repousser ? Annuler ? Nous installer tout d’abord et créer l’entreprise ensuite ? Beaucoup de doute ! Toutefois, nous prenons une décision très rapidement. Faire l’inverse du raisonnable. C’est-à-dire accélérer notre implantation. En plein Covid ! Certaines personnes de notre entourage sont plutôt… circonspectes, mais finalement pas si étonné que ça, ils connaissent bien notre caractère.

Mais, après une petite analyse, on a tout de suite perçu que le confinement et les restrictions aller nous offrir une opportunité en or :  Le temps !  Pour nous préparer, pour tisser des contacts, des partenariats sur l’ile et affiner notre business plan.

Img 1204
Cala Pregonda, une des perles du Nord

Aout 2020 (David)

Un changement important : Le projet familial à deux, devient à trois. Alice, notre fille se joint à nous ! Elle s’installe dès ce mois-ci ! Nous la rejoindrons dans quelques mois. Au fait, on s’installe où ? Lors de notre toute première découverte, nous avions été enchantés par Ciutadella comme beaucoup de personnes. Mais finalement on a choisi Mahon. Une ville qui à nos yeux est plus vivante toute l’année, avec un patrimoine historique fascinant, et en plus à proximité de l’aéroport. D’ailleurs Cédric est pro-Mahon à 100% et nous a presque soudoyé pour venir à Mahon !

Un petit conseil : louer dans un premier temps, car c’est un moyen sans risque de tester une ville ou un village, de ressentir les atmosphères de l’ile avant un éventuel achat.

Nous profitons de cette saison atypique pour tester notre concept (en collaboration avec Cédric) avec deux projets “pilote” de Menorca Island : des prestations sur mesure, authentiques, plutôt orientées haut de gamme pour particuliers et entreprises. Avec une nuance : A Minorque, le luxe, c’est aussi bien un agrotourisme chic qu’une maisonnette de 50 m² dans un village de pêcheur.

1ᵉʳ février 2021 (Clotilde)

Un moment magique que je conseille là aussi : Arriver sur l’ile en bateau via le port de Mahon, le plus grand port naturel de la Méditerranée. Je me rappelle encore ce magnifique lever de soleil comme si c’était hier ! Ici, les restrictions Covid-19 sont plus light, mais avec tout de même un couvre-feu à 20 h 00.  On en profite dans la journée, car visiter Minorque en hiver, c’est aussi très agréable, surtout que la météo est super favorable en ce moment.

Mars 2021 (David)

Mon niveau d’espagnol est proche de zéro alors qu’Alice est bilingue et que Clotilde se débrouille, elle peut soutenir une conversation. Il faut que je rencontre des autochtones. Je décide aussi de prendre des cours.

Avril 2021 (David)

Première étape de mon intégration : j’entame ma carrière footballistique vétérans sur l’ile en  rejoignant l’équipe de Cédric qui joue tous les dimanches matin. Plus surprenant : nous passons sur la télé locale des Baléares IB3 dans le cadre d’un reportage sur les Français qui apprennent l’espagnol. Je dois avouer que j’avais récité un texte que j’avais sous les yeux.

Nous débutons en espagnol

Mai 2021 (David)

À Minorque, le contact avec les locaux est facile, mais nous découvrons que c’est à nous de faire le premier pas, même si notre maitrise de l’espagnol est plus qu’imparfaite ! Les minorquins apprécient la démarche. C’est le seul moyen de progresser et il ne faut surtout pas avoir peur d’être ridicule. Niveau professionnel, nous recevons beaucoup de demandes, avec plus de 20 projets en cours.

Juin 2021 (Clotilde)

Un paradoxe : l’été a commencé et pourtant aucun touriste à l’horizon, Covid-19 oblige. On en profite pour visiter ou revisiter des lieux. Nos coups de cœur :

  • Cala Pregonda, au nord de l’ile. La couleur du sable nous fait penser qu’on est sur Mars !
  • Le village d’Alcaufar, 100 % authentique et local.
  • La forteresse de La Mola. Un monument immense, (plus de 100 terrains de football selon Cédric). Je ne m’y lasse pas d’y aller, surtout que c’est ouvert 10 mois sur 12 !
  • Punta Nati pour son coucher de soleil, son atmosphère. Attention le lieu est victime de son succès, complétement full en juillet et aout.

On commence aussi à adapter la mentalité locale. C’est-à-dire se baigner dans des spots à 10 minutes de la maison.

Img 2155
Cales Coves

Juillet 2021 (Clotilde)

Une chose que l’on n’avait pas prévue : beaucoup d’amis et membre de notre famille sont volontaires pour venir nous voir ! Cela nous ravit, mais il faut tout de même jongler entre vie perso et vie pro. En effet, eux viennent en vacances alors que nous, de notre côté, nous sommes en pleine saison touristique ! Nous leur indiquons des bonnes adresses, mais malheureusement nous ne pouvons par leur dédié 100% de notre temps.

Septembre 2021 (David)

L’activité professionnelle est toujours intense, mais on se garde toujours du temps libre, nous vivons sur une ile surprenante : 5 fois plus petite que Majorque et pourtant tous les jours on découvre de nouveaux spots !

Niveau adaptation, beaucoup de Mahonais nous avait avertis (surtout Cédric) : Ciutadella c’est super loin ! Alors que c’est à seulement 35 minutes en voiture ! Mais à Minorque, on apprend petit à se défaire de notre style de vie français, pour adopter le rythme local. Désormais, on mange même à 14 h le midi et 21 h le soir, que cela soit à la maison ou au restaurant.

Img 0452
La Forteresse de La Mola – Mahon

Novembre 2021 ( Clotilde)

On rentre dans le fameux premier hiver minorquin, réputé si difficile. Le climat est défavorable, beaucoup de commerces ferment. Un mois de novembre où on a eu l’impression d’être testé par dame nature : 23 jours de pluie sur 30, le pire mois de novembre des 10 dernières années. Mais, on avait un joker, on est bretons !

Malgré tout, David c’est baigné jusqu’à mi-novembre !  Je recommande plutôt des petites criques très “fermées” style Alcaufar ou Rafalet.

Décembre 2021 (Clotilde)

C’est l’heure des premiers bilans :

Au niveau personnel, c’est évident depuis le 1er jour : on est minorquins dans notre tête. Cédric nous précise qu’on est plutôt des “forastero” c’est-à-dire des gens qui habitent Minorque mais qui n’y sont pas nés).

Un de nos défis pour 2022 : apprendre la langue locale, le minorquin. On a pu le constater, c’est aussi un facteur d’adaptation important. 

On a aussi la chance d’avoir commencé à lier des liens d’amitié. Une particularité qui nous a surpris : Les minorquins et les Espagnols en général se reçoivent très peu. L’idée est plutôt de partager des tapas dans un bar, d’aller à un concert ou faire une randonnée ensemble.

Au niveau professionnel : Une première saison réussie, qui nous confortent dans notre conviction, celle qu’un tourisme toute l’année est possible sur l’ile …. Sauf en novembre. 

Anecdote : Minorque pour les fêtes de fin d’année, c’est un bon plan, car le climat est doux, les bons restaurants sont ouverts et plein d’activités sont possibles ; randonnées, visites de monuments, restaurants, etc. Cette année, en plus, cerise sur le gâteau, il y a avait des vols directs depuis Paris avec Vueling et Transavia.

Autre constat : s’installer à Minorque, cela ne s’improvise pas. Si je devais donner quelques conseils par rapport à notre expérience personnelle :

  • venir aussi en hiver avant de prendre une décision définitive
  • bien préparer son projet professionnel
  • s’informer des lois en vigueur
  • s’entourer de locaux : avocats, agent immobilier, gestoria (cabinet comptable). Ils vous feront gagner du temps, vous donnerons les bons conseils, car c’est assez compliquer de naviguer tout seul dans les méandres de l’administration espagnole.

Février 2022 (David)

Après une année complète, on déménage à Es Castell (3 kilomètres de Mahon) et décidons de louer des bureaux afin de séparer le personnel du professionnel. Alice, de son côté, a pris un appartement à Mahon

Nous logeons (toujours en location) dans un appartement avec vue sur le port : Un vrai plaisir de prendre son café en admirant la forteresse de la Mola, les bateaux de l’Ecole de voile, le ferry, les llauts ( bateau typique de Minorque).

Où nous rencontrer ?

Img E7086

David : sur un terrain de football à S’Algar, sous l’eau à Alcaufar ou Rafalet.

Clotilde : Sur le Cami de Cavalls avec David et Porto (notre chien), au théâtre principal de Mahon lors d’un concert.

Dans nos bureaux de Menorca Island.

Cédric Balauze

A propos

Cédric Balauze

Je m'appelle Cédric, je suis bordelais et guide touristique à Minorque ou je réside depuis 2008. Sur mon blog, retrouvez mes conseils et bons plans pour préparer votre séjour de A à Z. Au programme : plages, visites, shopping, hôtels, appartements et restos !. Visiter le Minorque authentique avec l'aide d'un local !


Mon Top 10 des activités de Minorque

Réservation en Français, en deux clics!

Guide Privé à Minorque

Partez à la découverte de Minorque lors d’une visite guidée / excursion / randonnée privée. Explorer le Minorque authentique avec moi.

Contactez-moi

Le guide des excursions en bateau

Infos pratiques et tarifs

reserva de ideas

Le guide pour bouger à Minorque ! Toutes mes idées bars, restaurants, sorties et shopping.

Toutes mes bonnes adresses

Booking.com
Autos Xoroi Menorca

Louer votre voiture sans caution, sans frais cachés. Entreprise 100% Minorquine.

Réserver avec Autos Xoroi !