Ma conférence : Les multiples connexions France/ Minorque

Le mois dernier, le 9 mars plus précisément j’ai eu le privilège de donner une conférence devant une 50 d’habitants de Minorque, une grande partie élèves de l’école officielle de langue de Mahon.  En effet, en Février, Oscar, le professeur me contacta pour me demander de faire une conférence en français dans le cadre du cycle de conférence « Version originale ».

Le thème étant libre, je lui a rapidement proposé un de mes thèmes favoris : Les relations historiques, connues ou inconnues du grand public entre la France et Minorque. La plupart des minorquins ont souvent deux mots pour symboliser la relation franco-minorquine : Albert Camus et Saint Lluis. La vérité est tout autre. Tel  était mon  objectif; mettre en lumière des faits historiques oubliés, ou passés inaperçus dans la mémoire minorquine.

On a notamment abordé les faits suivants :

  • L’origine de la mayonnaise ou plutôt mahonaise
  • L’oeuvre de Matieu Orfila grâce a son précepteur français
  • L’exil de 750 minorquins vers Marseille le 09 février 1939
  • Les minorquins qui participèrent à la première guerre mondiale
  • L’origine française du premier theatre de Minorque en 1760
  • Les 4 minorquins  chevaliers de la légion d’honneur
  • L’hotel Crillon et le Palais de Castille , des palaces parisiens d’origine minorquines
  • Lazereto de Mahon, une prison pour militaires francaises
  • Le cimetière français de Mahon
  • L’église Santa Maria à Mahon
  • Le Naufrage du Navire Général Chanzy
  •  Les nombreux  mahonais, étudiants à Montpellier et Avignon.

Heureusement que j’avais des preuves (documentations, photos à l’appui! ) car j’ai vu que de nombreuses personnes étaient surprises !! Mais ils furent réceptifs et curieux des détails et anecdotes que j’ai pu leurs fournir.

Surtout qu’ensuite je leur ai dévoilé le fait le plus important de ma conférence : La résidence durant plus 3 ans à Mahon de la duchesse d’Orléans, Marie Louise Adélaide de Bourbon, ni plus ni moins que la mère du Dernier roi de France :   Louis-Philippe Ier qui régna de 1830 à 1848.

D’ailleurs suite à cette conférence, je vais publier prochainement un article (en espagnol, mais que je traduirais surement pour le blog) sur ce sujet dans le journal de Minorque.

Bref, une moment d’échange très agréable!

Rendez-vous l’année prochaine!

 

 

Scroll Up