Alaior, que faire et visiter ?

alaior

alaior , environ 10 000 habitants

Alaior fut fondée en 1304, quelques années après la reconquête de Minorque par Alfonse III en 1287.De nos jours, la ville compte environ 10 000 habitants. Lors de l’occupation française de l’île de Minorque en 1756, le surnom d’Alaior fut « le Montpellier minorquin ». Autre anecdote, c’est le siège de la mini-université de Minorque. En effet,elle compte 250 étudiants qui ont le plaisir d’étudier dans un ancien palais du 18ème.

LIRE AUSSI  Ferreries, que visiter dans ce village au cœur de Minorque ?

Premièrement, n’oubliez pas le traditionnel marché artisanal nocturne. Celui-ci se déroule chaque mercredi durant l’été. C’est une occasion unique de rencontrer les artisans locaux tout en écoutant un petit concert. Deuxièmement, vous pouvez en profiter pour par exemple manger des tapas en terrasse des bars du centre ville.

VISITE D’ALAIOR

aliaior minorque

Un petit centre ville plein de charme

église Alaior

L’église Santa Eulalia domine le village

Alaior, c’est notamment le plaisir de flâner dans ses ruelles à la découverte de la gastronomie et de l’artisanat local. Mais c’est aussi des monuments tel l’église Santa Eulalia. Il s’agit d’une belle petite église gothique construite en 1674, suite à un tremblement de terre. Lors des visites guidées, vous aurez même le privilège d’accéder au toit de l’église. Depuis celui-ci la vue sur le village et les alentours y est géniale.

Autre lieu digne d’interet, le refuge anti-aérien. En effet, durant la guerre civile espagnole entre 1936 et 1936, Menorca était une terre républicaine. Par contre, Majorque était fidèle aux forces militaires franquistes. Depuis Majorque, les avions italiens (alliés de Franco) bombardèrent Minorque à plusieurs reprises. Ainsi, les habitants creusèrent des tunnels sous terrains pour protéger la population. Alaior avait jusqu’à 5 tunnels. La visite est captivante. Je la conseille à tous les amateurs d’histoire ou simple curieux. Le refuge est situé à quelques mètres de l’église. (Visite durant l’été de 11:00 à 13:00 et de 18:00 à 20:00.)

Enfin, les fêtes patronales d’Alaior de San Lorenzo ont lieu chaque année lors du second weekend d’août. Elle dure 4 jours. Le spectacle et la bonne ambiance sont au rendez-vous. Le fameux Jaleo avec les chevaux est tout simplement atypique et ahurissant à la fois. À ne pas manquer.

LES PLAGES D’ALAIOR

La ville n’est pas situé sur le littoral mais toutefois plusieurs plages sont sur la commune. Dont une superbe plage sauvage dénommée Cala Coves. C’est une de mes plages préférées. On peut notamment apercevoir le long des falaises des anciennes grottes artificielles qui sont en fait des nécropoles de l’ère préhistorique. Elles sont similaires à celles de Cala Morell( près de Ciutadella). Malheureusement elles sont fermées suite à l’occupation de celles-ci par une communauté hippie dans les années 70.

cala coves

Cala Coves , un crique superbe

D’autre part, la plus grande plage de Minorque, Son Bou ( 1,5 kilomètres de long) est à seulement 15 minutes en voiture. Une  superbe plage surveillé , doté du label drapeau bleu. Au bout de la plage ses trouve même les ruines d’une ancienne basilique du 5ème siècle. En revanche, il faut avouer que c’est un lieu très fréquenté en été.Au niveau logement, plusieurs options sont disponibles : Des hôtels bien entendu et notamment le Royal Son Bou Family Club, un hôtel pensé avant tout pour les familles. Les enfants y ont même leur club. Enfin, outre les hôtels et appartements en location , vous pouvez aussi loger au camping Son Bou.

INFOS PRATIQUES

Enfin, Alaior est à 12 kilomètres de Mahón, 30 de Ciutadella et 9 d’Es Mercadal. Pour compléter une journée aux alentours de la plage, vous pouvez visiter un des nombreux sites préhistoriques proche. Les deux plus importants sont les villages préhistoriques de Torralba d’en Salort et Sa Torre de Galmés.

Scroll Up